Informations du Comité Louis Braille




Скачать 270.27 Kb.
НазваниеInformations du Comité Louis Braille
страница7/24
Дата30.10.2012
Размер270.27 Kb.
ТипДокументы
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   24

Envers des endroits



Quand l’eau donne de la voie…

Élégante et puissante, à la fois Saône et Rhône, Lyon voit de nouveau dans ses fleuves le pur reflet de son âme. Deux grands axes naturels de commu?nication se connectent, se mêlent et se confondent ici aux perpétuels mouve?ments de la cité. Force, utilité et liberté d’un domaine public méconnu placé sous l’autorité de Voies Navigables de France (VNF). Parce que la voie d’eau mérite aussi de mieux se faire entendre…

Voies navigables de France est l’établissement public français qui gère, exploite et développe le plus grand réseau européen – 6.700 km - de voies navigables : canaux, fleuves et rivières. À Lyon, siège de la direction interrégionale Saône-Rhône-Méditerranée et du service de la navigation Rhône-Saône, une subdivision spéciale s’occupe des fleuves sur le territoire du Grand Lyon, à l’exception du Rhône hors Lyon, concédé à la Compagnie Nationale du Rhône. Outre remplir les missions régaliennes de l’État en matière de police de la navigation, la cellule locale adapte à Lyon les grands enjeux nationaux de VNF. Gérer l’écluse de Couzon sur la Saône (plus de 6.000 passages) ; surveiller l’état des rives, entretenir, baliser ; assister les bateaux ; aménager des partenariats avec le Grand Lyon pour le projet rives de Saône notamment ; mettre en valeur et conserver le patrimoine des anciens docks à la Confluence, témoins d’une grande tradition de navigation fluviale à Lyon ; promouvoir le transport touristique et l’accueil grandissant de paquebots passagers ; développer le transport commercial depuis les péniches traditionnelles jusqu’aux convois poussés de 190 m de long (évacuation des gravats du nouveau tunnel de la Croix-Rousse) ; gérer la plaisance ou encore les bateaux logements… L’ampleur de la tâche, large, est souvent portée sur le terrain par le métier passion d’un rapport à la vie sur l’eau, à la nature et sa cohabitation avec le milieu urbain.

Dans le cadre de l’événement “Nature capitale”, mais aussi pour les 20 ans de VNF, tous les arbres en provenance de Seine-et-Marne se sont offert une petite croisière pour une entrée tout en douceur à Lyon. Trois péniches aux allures de mini-forêt sont parties des bords de Seine jusqu’aux quais de Saône, empruntant le canal du Loing, le canal latéral à la Loire, le canal du centre pour finalement rejoindre la Grande Saône. Un périple chargé de symbole dans le cadre d’une démarche éco-responsable à même de promouvoir un moyen de transport alternatif, complémentaire de la route et au final rentable dans de nombreux cas de figures. Un retour dans la cour des grands pour une activité au passé glorieux et à l’avenir réellement prometteur, bien loin du petit côté folklorique, et Lyon et les Lyonnais commencent depuis quelques années à vivre plus près de leurs fleuves. Le regard change, optimisant une présence de l’eau qui fut sans aucun doute facteur déclenchant de la naissance ici de notre cité.


3 questions à Hervé Cluzel, chef de subdivision VNF à Lyon

Quelques chiffres ?

Il y a dans Lyon 1.500.000 tonnes de passage sur la Saône par an, 5.000.000 tonnes sur le Rhône. Les bateaux transportent de 300 à 4.000 tonnes. Les gros convois poussés sont l’équivalent de 200 camions. C’est toujours ça de moins sur la route ou en ville, non ?…

Pilotage ?

Passer le défilé de la Saône avec un convoi de 180 m est un grand moment. Le pilotage demande une grande expérience. Il existe des écoles et VNF encourage et accompagne vers des formations les futurs candidats aux métiers de la batellerie. Il en manque !

Bateaux logements ?

À Lyon c’est complet ! Il s’agit d’occupation temporaire de l’espace public, avec convention spéciale pour le stationnement. Les places se libèrent rarement. Il existe des places pour les bateaux de passage. La darse Confluence est un nouvel endroit pour les petits gabarits.

Sortir en juillet août



16 juillet : Périscope en terre ferme

Pour rafraîchir l’atmosphère, le Périscope émerge à Perrache-Confluence et rejoint “Tout l’monde dehors”. Sur le pont : Duo Pompélup (jazz manouche), Hawa (soul et groove) et Deadmen Orchestra (reprises groovy de Michael Jackson). De 19h à 24h, place des Archives (2e) (gratuit). 04.78.38.89.29 / periscope-lyon.com


À partir du 13 juillet : au cœur de l’art du Sho

Au mot “calligraphie”, Shingai Tanaka préférait “l’art du Sho” qui dépasse les modèles traditionnels. En hommage au maître décédé en 2007, qui avait choisi Lyon comme port d’attache, le musée de l’Imprimerie présente 80 de ses œuvres, propriété du temple de Kumara. Jusqu’au 25 septembre, du mercredi au dimanche de 9h30 à 12h et de 14h à 18h. 04.78.37.65.98 / imprimerie.lyon.fr


Jusqu’au 23 juillet : jeune création métropolitaine

Belle contribution aux échanges culturels métropolitains, la fondation Bullukian invite le musée d’Art moderne de Saint-Étienne à investir ses cimaises. À l’accrochage, 3 représentants de la jeune création - Pierre Arnaud, Patrick Condouret, Fanny Melay - fédérés par « la présence dans l’espace, les tracés de l’architecture, les signes urbains ou de territoire ». “Local line 7” du mercredi au samedi de 13h à 19h, 25 place Bellecour. bullukian.com


Jusqu’au 17 juillet : classiques en Lumière

Classiques du cinéma devenus invisibles ou petits chefs-d’œuvre méconnus…, l’Institut Lumière est constamment à l’affût des re-sorties en très belles copies. En cours, belle rétro “À vos classiques” avec entre autres “La femme de l’année” de George Stevens, “La chatte sur un toit brûlant” de Richard Brooks, “On achève bien les chevaux” de Sidney Polllack… Toute la programmation en ligne. institut-lumiere.org


14 juillet : sous le feu d’artifice

Avant et après le feu d’artifice, 3 bals au choix : scène afro-soul, avec le Hot club Afrobeat orchestra ; scène folk, avec “La machine” ; scène berbère avec Awal Grand Lyon. De 20h à 0h, quais de Saône rive gauche, entre les ponts Maréchal-Juin et Bonaparte. Feu d’artifice depuis Fourvière à 22h30. Ouverture et clôture avec la Batucada Bandana. tlmd.lyon.fr


13 juillet : l’autre défilé

Indissociable de la Fête nationale, le défilé militaire sera à l’heure de la grande tradition républicaine. Une belle démonstration est attendue avec des détachements à pied de la Gendarmerie, du Génie, des Transmissions, du Matériel, de la Marine (PMM), de l’Air (BA 942), de la Police nationale, des Pompiers ; suivront les détachements motorisés de la Gendarmerie, de l’Infanterie, de l’Artillerie de montagne, du Groupe interarmées des actions civilo-militaires, de la Police municipale et des Pompiers. Avec la Musique de l’Infanterie. De 17h à 18h40, place Maréchal-Lyautey et cours Franklin-Roosevelt (6e).


16 juillet : Mozart aux Terreaux

Après “Porgy and Bess” en 2010, l’Opéra national de Lyon propose “Cosi fan tutte” selon un principe cher à Serge Dorny : « en plein air, opéra populaire et gratuit » ! Simultanément dans 13 villes de Rhône-Alpes, chacun pourra découvrir sur écran géant l’œuvre de Mozart version “soap opera”, transposée par le metteur en scène, Adrian Noble, sur les plages californiennes. Place des Terreaux à 21h. opera-lyon.com


À partir du 3 août : l’art scénique, un poison ?

Et tout à l’avenant. Dans “Motamorphoses 2”, Delphine Delepaut change de peau, joue des mots, chope les tics, prend les poses de ses personnages qui n’en sont qu’un. Et de “l’art scénique”, qui serait “un poison”, fait un antidote à la morosité. Jusqu’au 27 août, espace Gerson, du mercredi au samedi à 20h30. 04.78.27.96.99 et espacegerson.com


11 septembre : jus de Free 100 % urbain

C’est la 9e ! Toujours aussi 100 % urbain et riche en sensations, Lyon free VTT 2011 s’annonce “encore mieux” qu’en 2010 ! Quatre formules au choix : Expert enduro (55 km), Expert rando (55 km), Sportif rando (35 km) et Découverte (20 km). Village dès le 10 septembre de 9h à 18h ; départs le 11 à partir de 7h. Parc de Gerland. Allez, on s’inscrit dès maintenant en ligne ! lyonfreevtt.com


Jusqu’au 2 septembre : Lyon et les arts de l’Islam

Prolongement de l’exposition “Le génie de l’Orient”, l’exposition-dossier “Lyon et les arts de l’Islam” se poursuit. Au XIXe siècle, les musées lyonnais organisent des expositions « d’art oriental » pour renouveler la créativité des artisans. C’est cet engouement lyonnais pour les arts de l’Islam (notamment celui des dessinateurs en soierie) que l’exposition fait découvrir. Musée des Beaux-arts, tous les jours (sauf mardi et fériés) de 10h à 18h, vendredi de 10h30 à 18h. mba-lyon.fr


2, 3, 4 septembre : Woodstower

Depuis 1997, c’est le dernier week-end avant la rentrée… qui fait oublier la rentrée ! Trois jours de musique dans le grand parc de Miribel-Jonage avec guinche, pique-nique au bord de l’eau, une brochette scénique toujours plus riche et un respect de l’environnement toujours plus fort ! En têtes d’affiche : Black Angels, Étienne de Crécy, Under Kontrol, Gaëtan Roussel, Goran Bregovic…, et aussi Calin Canin, Delices Dada, Utopium théâtre… et bien d’autres. Toute la programmation en ligne. woodstower.com


À partir du 9 septembre : boxe re-boxe !

Coup de poing de charme pour la rentrée à la Maison de la danse. La Cie Kefig revient avec “Boxe-boxe”. Et Mourad Merzouki continue de s’amuser d’un combat de gants sur un ring miniature et fait exploser des punching-balls comme des ballons… Sur les musiques de Schubert, Ravel, Mendelssohn, Verdi par le Quatuor Debussy. Jusqu’au 18 septembre, Maison de la danse. 04.72.78.18.18 et maisondeladanse.com


4 septembre : Lugdunum roller contest

Pour la 8e édition, une date et un lieu uniques : le 4 septembre place Bellecour. Et un programme richissime. 10h30, course des Gones McDo ; 11h, Pot lyonnais, le parcours familial de 46 minutes pour le plaisir ; 11h50, Trotti race ; 13h30, course loisir (20 km) ; 15h30, Marathon pour les sportifs et les pros (à près de 40 km/h !) Et toute la journée, le village, des animations, des initiations enfants et adultes ! lugdunumcontest.com


Du 15 au 18 septembre : bienvenue, Maestro !

Pour fêter son arrivée à la direction de l’Orchestre national de Lyon, Leonard Slatkin dirige 2 programmes jetant un pont entre chefs-d’œuvres d’hier et d’aujourd’hui : “Ruins” de Jérôme Combier, le Concerto pour piano en sol de Ravel et la Symphonie fantastique de Berlioz, les 15 et 16 septembre à 20h ; “Kaddish”, extrait des “Deux mélodies hébraïques” de Ravel, et la Symphonie n°2 de Mahler, le 17 septembre à 18h et le 18 à 16h. 04.78.95.95.95 et auditorium-lyon.com


À partir du 16 septembre : histoire d’âme

Viktoria (Sophie Marceau) est à la recherche des vérités de sa vie. Victime de ses voix intérieures discordantes, elle vacille face aux territoires vierges de sa propre existence. “Une histoire d’âme”, d’Ingmar Bergman, traduction, adaptation et mise en scène de Bénédicte Acolas. Jusqu’au 8 octobre aux Célestins. 04.72.77.40.00 et celestins-lyon.org


concerts et autres...

Rock, pop, électro, chanson, reggae, musiques du monde, classique, variétés… notre sélection pour juillet/août et début septembre.

Viva la vida 11 juillet Square Delfosse

Monsieur Fraize 14 juillet Acte 2 théâtre

Pockemon crew 17 juillet Nuits de Fourvière

Spitak 21 juillet Jardin des Chartreux

Paolo Conte 27 juillet Nuits de Fourvière

Noone 30 juillet Place Aristide-Briand

Roberto Negro 4 août Péristyle Opéra

Bastion Brison 8-10 août Péristyle Opéra

Condesa 18 août Jardin des Chartreux

Les sonnets ou le portrait de Mr W.S. 19 août Place Valensio

L’été en cinémascope 23 août Place Ambroise-Courtois

Westalk quartet 5 septembre Péristyle Opéra

Charles Dumont 8-11 septembre Théâtre Tête d’Or.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   24

Похожие:

Informations du Comité Louis Braille iconInformations du Comité Louis Braille

Informations du Comité Louis Braille iconInformations du Comité Louis Braille
«dans le noir» pour ceux qui le désiraient. Après la coupe de champagne offerte par la mairie, chaque convive a pu apprécier, dans...
Informations du Comité Louis Braille iconInformation du comité Louis Braille

Informations du Comité Louis Braille iconInformation du comité Louis Braille
«Chèque Domicile Liberté» qui fonctionne depuis plus d’un an. Prenez connaissance de ce qui suit et si vous avez besoin de renseignements...
Informations du Comité Louis Braille iconWashington University in St. Louis, Department of Biology, St. Louis, mo 63130

Informations du Comité Louis Braille icon1 Informations générales à propos de Mysql

Informations du Comité Louis Braille iconListing of items in the National Braille Reserve Collection

Informations du Comité Louis Braille iconPhilip louis staddon

Informations du Comité Louis Braille iconWashington University in St. Louis

Informations du Comité Louis Braille iconComité d’éthique en recherche médicale et en santé

Разместите кнопку на своём сайте:
Библиотека


База данных защищена авторским правом ©lib.znate.ru 2014
обратиться к администрации
Библиотека
Главная страница