Informations du Comité Louis Braille




Скачать 270.27 Kb.
НазваниеInformations du Comité Louis Braille
страница1/24
Дата30.10.2012
Размер270.27 Kb.
ТипДокументы
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   24
Lyon Citoyen


numéro 98

juillet août 2011


Directeur de la publication

Annie Mesplède

Rédacteur en chef

Michel de Saint-Étienne

Rédaction

Frédéric Guignard Perret

(responsable technique et artistique)

Séverine Andrieu


Pour tout renseignement

concernant Lyon Citoyen

en braille et sonore

Lyon Citoyen

Hôtel de ville de Lyon

1, place de la Comédie

BP 1065

69250 Lyon Cedex 01

Tél.: 04.72.10.30.30

Courriel lyoncitoyen@mairie-lyon.fr


Édition et réalisation

Association

Donne Moi Tes Yeux

14 avenue de la Motte-Picquet

75007 Paris

Tél.: 01.47.05.40.30

Courriel

donnemoitesyeux@wanadoo.fr

Informations du Comité Louis Braille



Informations du Comité Louis Braille

L’association FAF-Apridev-Rhône-Alpes fait partie des 22 associations adhérentes au CLB

FAF Apridev Rhône-Alpes, 14 rue du Général-Plessier, 69002 Lyon, tél. 04.37.57.77.41, e-mail contact@apridev.org

Premier anniversaire FAF Apridev Rhône-Alpes

L’association dédiée à la déficience visuelle, FAF Apridev Rhône-Alpes fêtera son premier anniversaire, sous cet intitulé, le samedi 17 septembre 2011, au Centre Culturel de la vie associative de Villeurbanne.

Centre Culturel de Villeurbanne, 234 cours Émile-Zola, accès, métro ligne A, station Flachet.

Au programme :

De 15h 30 à 17h 30 : entrées libres à la conférence : « le point sur la recherche en ophtalmologie ».

Pour plus de précisions vous pouvez vous adressez à FAF Apridev Rhône-Alpes qui vous communiquera les informations détaillées sur les interventions.

De 18h 30 à 20h : tour de chant de Sandrine Dubois !

Le « Petit Moineau », Sandrine Dubois, très connue des déficients visuels est aussi repérée et appréciée par un large public en région Rhône-Alpes. Sandrine Dubois, pétillante et dynamique occupe la scène et nous propose son répertoire plein de gaîté et d’humour. Savoureuse soirée en perspective !

Tarif pour son spectacle : 10 euros par personne.

Une billetterie sera ouverte sur place le jour même mais attention le fidèle public de Sandrine Dubois est nombreux, aussi, prenez vos précautions. Les billets sont dès maintenant à votre disposition au siège social de l’association FAF Apridev Rhône-Alpes.

À partir de 20h, ouverture de la buvette, la fête continue. échanges d’impressions, rencontre avec Sandrine Dubois, informations sur les activités et les services du Pôle Régional FAF Apridev Rhône-Alpes à la disposition des déficients visuels de la région.


Dates des manifestations

Association des chiens guides de Cibens, 14 rue Général-Plessier 69002 Lyon, 04.74.00.60.11, Domaine de Cibeins, 01600 Misérieux

07-08-09 juillet 2011 : participation au Championnat mondial des chiens de race à Villepinte (95)

18 juillet 2011 : visite du centre de Loisirs de Frans « Calculette et sac de billes » à Cibeins (01)

30 juillet 2011 : présence de Mme Grondin au Festival de la nuit étoilée à Chanay (01)

06-07 août 2011 : présence de Mme Grondin et M. Todeschini au col de La Pesse à l’occasion de journées sur l’utilité du chien (39)

14 août 2011 : présence de Mme Grondin à la Fête des Bœufs aux Piards (39)


FAF Apridev Rhône-Alpes, 14 rue du Général-Plessier, 69002 Lyon, tél. 04.37.57.77.41.

Activités proposées au siège de l’association, 14 rue du Général-Plessier :

2e mardi du mois, 14h 30 16h 30 : atelier couture avec Cécile Dhommée.

4e mercredi du mois, à partir de 16h 30 : maquillage, esthétique, avec Marine Ruis.

Tous les jeudis, 15h 17h, rencontres autour de la lecture, ouvertes à tous les publics, avec sept lectrices qui organisent le planning.

1er et 3e mercredi du mois, 15h 30 17h 30 : cours d’espagnol, avec Marie-Anne Martin.

4e mardi du mois, 16h 18h 30 : atelier musique, avec Mohamed Berrahou et Christian Cordier.

Service social, cours d’informatique, cours de guitare : sur rendez-vous au 04.37.57.77.41.

Exposition permanente aux archives de Lyon, 1 place des Archives, Lyon 2e.

Accès : tram T1, station Suchet.

Se renseigner au siège de l’APridev.


Décors d’opéras et d’opérettes à Lyon au 19e siècle

Au 19e siècle, Lyon n’échappe pas à la fascination pour l’opéra, cet art lyrique qui unit dans une même œuvre plusieurs expressions artistiques : un texte, une partition musicale vocale et orchestrale et des éléments scéniques. Le décor constitue une partie importante de l’exécution d’une pièce. Comme le chant et la musique, il accompagne et traduit les états d’âme des artistes et participe au ravissement du spectateur.

Si certains décors sont entrés dans l’histoire du théâtre, beaucoup, à cause du caractère éphémère de cet art, ont péri dans les incendies qui ont dévasté la plupart des théâtres au cours du 19e siècle ou ont été repris par les décorateurs et par les directeurs à la fin de leur mandat. C’est grâce à Louis Bardey, peintre décorateur, que Lyon dispose actuellement d’une collection d’une richesse inestimable d’esquisses et de maquettes de décors de théâtre lyrique, réalisées pour des œuvres données au Grand Théâtre et aux Célestins. Cette collection a été léguée au Musée des tissus et des arts décoratifs par son épouse, l’artiste Jeanne Bardey et sa fille Henriette puis, après un passage au Centre de documentation théâtrale de l’Université Lyon 2, elle a été déposée aux Archives de Lyon.

La scénographie de l'exposition, fruit d’une collaboration avec l’équipe technique de l’Opéra de Lyon, est inspirée d’une des maquettes en volume des Huguenots de Meyerbeer. Le public est invité à conquérir l’espace scénique, généralement réservé aux artistes, pour y découvrir, outre les décors spectaculaires, des costumes, des accessoires, des photographies et des affiches provenant des fonds des Archives de Lyon mais aussi de l’Académie des Sciences Belles-Lettres et Arts, de la Bibliothèque municipale, de l’Opéra, du Musée des tissus et des arts décoratifs, du musée Gadagne et de collections privées. Tout est mis en musique pour découvrir le goût du 19e siècle à Lyon.

Exposition en lien avec la célébration nationale du 150ème anniversaire de la mort d’Eugène Scribe.

Nous vous rappelons que les visites de musées et d’expositions proposées dans le cadre du musée du bout des doigts ne relèvent d’aucune obligation d’adhésion à une association. Et nous vous remercions de participer à la diffusion de ces informations.


Association Valentin Haüy

Pour tous renseignements et inscription : AVH, 97 boulevard des Belges - 69006 Lyon, 04.78.52.42.90, comite.lyon@avh.asso.fr

Les sorties Marche & Tandem le dimanche ont repris sous un soleil magnifique.

Audiovision lundi 18 juillet à 14h30.

Atelier poterie tous les jeudis après-midi dans une ambiance très conviviale !


Association Point de Vue sur la Ville, 14 rue Général-Plessier 69002 Lyon

" Réunions de travail et permanences de Point de Vue sur la Ville :" Ces réunions ont lieu au siège, pour tous renseignements tél : 04.37.57.77.41. Jeudi 7 juillet 2011 de 18 à 20h.


Association Rétina-France : pour tous renseignements Janine Gorgone, 04.78.03.08.98.


Association « Voir Ensemble », 1 rue Docteur-Rafin 69009 Lyon, tél. 04.78.84.57.41.


Le centre de vacances du Pilon fête ses 80 ans le 17 juillet prochain.

Tous renseignements sur le répondeur de Voir ensemble au 04.78.84.57.41 si possible le mercredi matin, l'association se charge de rappeler toute personne qui aura bien voulu prendre contact.

Un car est prévu pour le Pilon le 17 juillet à 8 h 30 métro Gorges-de-Loup et retour le soir à 17 h au départ du Pilon.

Éditorial



Nature estivale

C’est par un hymne à la nature que l’été lyonnais a commencé. En transformant la place Bellecour en un magnifique écrin végétal, les créateurs de “Nature capitale” nous ont invité à célébrer la beauté des arbres, des espèces, des cultures agricoles, et dans un saisissant rapprochement de la campagne et de la ville, leur relation avec l’homme. Par la recomposition inédite des cheminements sur la place, la nature, symboliquement, s’est imposée !

Cette approche ne pouvait avoir qu’un écho favorable à Lyon où le respect et le retour de la nature en ville sont une réalité : plan climat, développement des modes de déplacements doux, création de vingt-cinq hectares d’espaces verts supplémentaires en dix ans…, on voit bien que militer pour la grande cause planétaire qu’est l’environnement ne consiste pas seulement à le préserver mais à agir sur lui.

Pour agir sur l’environnement - l’affaire de tous - il faut être conscient de sa fragilité et bien le connaître. Toutes les initiatives pédagogiques pertinentes sont donc les bienvenues. C’est pourquoi je me réjouis que dans la programmation de “Tout l’monde dehors” (les 250 manifestations artistiques et festives de l’été à Lyon), une place de plus en plus large soit consacrée à la découverte de la nature en ville. Conçues et animées par des experts, toujours ludiques, souvent poétiques, des balades nous invitent à explorer notre environnement naturel le plus proche, celui que nous côtoyons quotidiennement sans en soupçonner la richesse. Chemin faisant, chacun va de découverte en découverte tout en éprouvant cette sensation, si précieuse en vacances, d’évasion et de dépaysement.

Pour éphémères que soient ces rendez-vous de l’été, ils n’en sont pas moins riches de sens et leurs effets sont durables sur nos comportements. Ils sont aussi en cohérence avec l’esprit de nos grands projets. Celui des rives de Saône, dont les travaux démarrent, est emblématique du rapprochement que Lyon a opéré avec sa nature la plus profonde, celle de ses fleuves.

Gérard Collomb, Maire de Lyon

Dialogues et débats dans la ville




“J’emprunte quotidiennement la piste cyclable qui longe le tram T3 ; à toute heure de la journée, elle est utilisée par des piétons (la piste n’est pas toujours bordée d’un trottoir)… Mon inquiétude est bien sûr la collision d’un vélo contre un piéton… ” Christophe Petit, Lyon 3e

Vous faites un constat qui relève du comportement donc de la culture : le piéton citadin s’est longtemps habitué à se protéger des voitures. Non des cyclistes, qu’il assimile davantage à lui-même, et dont la présence en ville s’est développée en moins de 2 décennies. La politique actuelle des déplacements vise le partage de la voirie entre tous les modes de transport, en particulier entre les modes doux, avec une attention au plus vulnérable, le piéton. Du point de vue réglementaire, vous avez raison, Christophe, la piste cyclable de T3 est réservée aux cyclistes. Mais un problème d’usage est constaté qui ne se pose pas seulement, vous l’avez compris, en termes d’infraction ; ce serait trop simple… À preuve, un exemple inverse : les quais hauts du Rhône ne sont pas autorisés aux vélos et pourtant, ceux-ci sont bien présents. Aussi, la réglementation est remise en question et fait l’objet d’une réflexion, à Lyon, comme dans d’autres grandes villes. Il s’agit de l’adapter aux usages (sur lesquels on commence à avoir le recul et l’expérience nécessaires) et de la rendre réellement applicable. Pas d’échéance pour l’instant, vous l’imaginez bien…

Donc restez vigilants (ce qui vaut aussi pour les piétons que vous côtoyez !).


“Je souhaiterais vous adresser mes indignations dues à l’arrosage des rues à Lyon et surtout dans mon quartier (la Part-Dieu) ; en effet je constate que les cantonniers continuent d’arroser abondamment les caniveaux… Il en est de même pour les plantations quand je vois arriver la citerne pour arroser le petit jardin alors qu’il pleut ou qu’il vient de pleuvoir…” Jean Alloin, Lyon 3e

Dans le contexte de sècheresse que nous connaissons, l’image de l’eau s’écoulant dans un caniveau peut choquer. Mais elle ne traduit en aucune façon un quelconque gaspillage. Pour répondre à l’exigence de “propreté urbaine globale” et d’hygiène (à laquelle la loi fait obligation à la collectivité publique de veiller), la direction Propreté du Grand Lyon applique un protocole très strict d’usage maîtrisé de l’eau. Pour prendre en compte et même anticiper les périodes de sècheresse, cet usage est limité à 2 fois par semaine - maximum - sur toute l’année. Nous disons bien : sur toute l’année. Ce qui veut dire que les agents peuvent “arroser” encore moins à certains moments, notamment en hiver, et davantage par exemple en période de pollinisation afin de faire face aux risques d’allergies. Concernant le jardin (récemment aménagé à l’angle des rues Desaix et Paul-Bert), sa gestion est menée conformément aux critères de développement durable appliqués par la direction Espaces verts de la Ville de Lyon, et notamment : moins d’installations d’arrosage automatique au profit de rétenteurs naturels d’eau. Mais encore faut-il que l’apport d’eau se fasse. C’est précisément en raison de la sècheresse que le service est intervenu à l’aide d’une citerne, faute de quoi les plantations n’auraient pas résisté.


“Passionné par ma ville, je fais appel à vous pour savoir où a disparu la statue de Sadi Carnot… ” Stéphane Cattenat, Lyon 7e

N’ayez crainte, Stéphane, la statue de Sadi Carnot n’a pas disparu. Longtemps érigée place de la République, elle a quitté ce lieu en 1975 en raison d’un important aménagement incluant une fontaine monumentale (depuis lors transférée à la Duchère). Depuis 1975, donc, la statue du président de la République, assassiné le 25 juin 1894, se trouve au jardin Général-Delestraint, à hauteur du 8 quai Augagneur (3e) non loin de la Préfecture où il expira.


“Je ne suis pas le seul étonné d’assister au remplacement des lampadaires dans la zone de la place Jean-Macé… Ces remplacements seraient justifiés par les 25 ans d’âge des lampadaires actuels. De qui se moque-t-on ?...” André Barbe, Lyon 7e

Les candélabres que vous évoquez ont plus de 35 ans, non 25, et leur durée de vie est de 30 à 35 ans. Leur aspect extérieur peut sembler flatteur en raison des couches de peintures appliquées périodiquement mais ils présentent une oxydation dans la partie enterrée et les liaisons avec le massif sont détériorées. Ce n’est pas tout. Dans le cadre du programme d’économie d’énergie de la Ville de Lyon Plan lumière 2, le changement des supports est l’opportunité de remplacer les lanternes par du matériel plus performant ; dans le secteur Jean-Macé, cette opération permet d’économiser 334.000 kWh en conservant l’ambiance lumineuse. Soyez donc assuré, cher André, que la direction Éclairage public de la Ville de Lyon ne se moque de personne !


“Je vous prie de trouver en pièce jointe une photo prise la semaine dernière (NDLR : postée le 7 juin) à Kiev en Ukraine… Gérard Chambost, Bron

Étonnant ! Il s’agit, semble-t-il, de l’annonce d’une exposition de marionnettes et de portraits à la “Galerie Guignol”, en-tête qui apparaît en caractères cyrilliques au-dessus de la transcription française en rouge. Le galeriste est manifestement francophone et lyonnophile ! Bien vu, Gérard, et merci.


Photographes amateurs uniquement, photos ayant un rapport avec Lyon, libres de droit à nous transmettre par e-mail (lyoncitoyen@mairie-lyon.fr) sous jpg 1 Mb. Le tout pour le “fun” (plaisir).


Vos messages dans la boîte

Vos messages, vos courriers concernant la Ville nous intéressent. Ceux qui relèvent de l’intérêt collectif peuvent être publiés ici. lyoncitoyen@mairie-lyon.fr

Adresse postale : Mairie de Lyon - Lyon Citoyen, Direction de la Communication, 69205 Lyon cedex 01
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   24

Похожие:

Informations du Comité Louis Braille iconInformations du Comité Louis Braille

Informations du Comité Louis Braille iconInformations du Comité Louis Braille
«dans le noir» pour ceux qui le désiraient. Après la coupe de champagne offerte par la mairie, chaque convive a pu apprécier, dans...
Informations du Comité Louis Braille iconInformation du comité Louis Braille

Informations du Comité Louis Braille iconInformation du comité Louis Braille
«Chèque Domicile Liberté» qui fonctionne depuis plus d’un an. Prenez connaissance de ce qui suit et si vous avez besoin de renseignements...
Informations du Comité Louis Braille iconWashington University in St. Louis, Department of Biology, St. Louis, mo 63130

Informations du Comité Louis Braille icon1 Informations générales à propos de Mysql

Informations du Comité Louis Braille iconListing of items in the National Braille Reserve Collection

Informations du Comité Louis Braille iconPhilip louis staddon

Informations du Comité Louis Braille iconWashington University in St. Louis

Informations du Comité Louis Braille iconComité d’éthique en recherche médicale et en santé

Разместите кнопку на своём сайте:
Библиотека


База данных защищена авторским правом ©lib.znate.ru 2014
обратиться к администрации
Библиотека
Главная страница