Нижний Новгород 2008




Скачать 267.16 Kb.
НазваниеНижний Новгород 2008
страница1/6
Дата19.10.2012
Размер267.16 Kb.
ТипУчебно-методическое пособие
  1   2   3   4   5   6


ФЕДЕРАЛЬНОЕ АГЕНСТВО ПО ОБРАЗОВАНИЮ

Государственное образовательное учреждение высшего

профессионального образования

«Нижегородский государственный университет им. Н.И. Лобачевского»


Смирнова О.А., Кртян Л.А.


Внешняя политика Франции


Учебно-методическое пособие


Рекомендовано методической комиссией факультета международных отношений для студентов высших учебных заведений, обучающихся по направлениям подготовки 030701- международные отношения, 032301-регионоведение, 030201- политология


Нижний Новгород

2008

УДК 44.8 (07)

ББК Ш 147.11я 73


С 50 Смирнова О.А., Кртян Л.А.Внешняя политика Франции. Учебно-методическое пособие на французском языке.- Нижний Новгород: Издательство Нижегородского госуниверситета. 2007, 30 с.

Рецензенты: зав. кафедрой мировой политики и международного права, д.и.н.,

профессор О.О.Хохлышева

зав. каф., профессор кафедры международно-политических коммуникаций и страноведения, д.п.н. М.И. Рыхтик


В настоящем пособии собрана информация по внешней политике Франции, лексика и тренировочные упражнения. Пособие содержит специальные термины и понятия, необходимые для изучения темы внешней политики Франции. Пособие предназначено для студентов, обучающихся по направлениям подготовки международные отношения, регионоведение, политология, а также аспирантам и преподавателям факультета международных отношений


УДК 44.8 (07)

ББК Ш 147.11я 73


© Нижегородский государственный

университет им. Н.И. Лобачевского, 2008

Leçon I. La France et l'Union européenne

Au sein de l'Union européenne, les décisions sont prises à l'unanimité pour les questions fondamentales  ou à la majorité pour les décisions courantes. La France dispose de plus de voix que des pays à plus faible population. Les intérêts de la France sont défendus à plusieurs niveaux

Le président de la République fixe les grandes orientations de la politique européenne de la France. Il représente la France au Conseil europeen qui réunit , tous les six mois en Sommet, les Chefs d'Etats des 15 Etats membres.

Le Gouvernement définit et met en oeuvre la politique européenne de la France.
Le Premier ministre dirige l'action européenne du gouvernement. Il siège à côté du président de la République au Conseil européen. Il assure la coordination interministérielle pour que la France puisse parler d'une seule voix au sein des instances communautaires. Il dispose pour cette mission de coordination d'un secrétariat intitulé SGCI. Le Ministre des Affaires etrangères est responsable de la politique européenne. Il est assisté par le Ministre délégué aux affaires européennes.
Le Ministre délégué chargé des Affaires européennes traite,  par délégation du Ministre des Affaires étrangères, de l'ensemble des questions relatives à la construction européenne. Il gère la contribution française au budget européen. Les ministres représentent la France au Conseil de l’Union européenne avec les ministres des 26 autres Etats membres. Ils siègent à tour de rôle , en fonction de l'ordre du jour, en formation générale ou spécialisée : Conseil Recherche, Conseil Transports,etc ....

Les assemblées élues, le Parlement européen, le Parlement français, le Comité des regons, et les organismes socio- professionnels représentent également   les intérêts français à des titres divers. Le Parlement européen a 87 élus, citoyens français. Le Parlement français suit la construction européenne et la législation communautaire de très près. Il dispose d'une Délégation de l'Assemblée pour l'Union européenne et d'une Delegation du senat pour l’Union europeenne Des Français sont élus par le gouvernement à la Commission européenne, à la Cour de Justice européenne et à la Cour des Comptes européennes. Le Collège des commissaires est choisi par les chefs d'Etats en accord avec le président de la Commission.

La France possède, avec le SGCI, un dispositif de coordination centralisée des politiques communautaires qui est singulier . A l'exception de l'European Secretariat existant en Grande Bretagne, aucun autre organisme similaire n'a été mis en place chez ses partenaires.
Créé en 1948 initialement pour coordonner les administrations françaises impliquées dans la mise en œuvre du Plan Marshall, le SGCI est un service administratif de mission rattaché au ministre chargé de coordonner les relations entre les autorités françaises et les organes de la Communauté européenne. La France doit pouvoir parler d'une seule voie au sein des instances communautaires.
Ses missions s'orientent autour de trois grands pôles: la coordination interministérielle, la circulation de l'information et la surveillance de l'application du droit communautaire. Le rôle du SGCI s'étend à tous les domaines couverts par le traité de l'Union européenne, à l'exception de la PESC suivie par le ministère des Affaires étrangères.

La "représentant permanent" est une ambassade de France au statut diplomatique opérant sur le terrain communautaire et l'instrument permanent de notre pays au sein du Conseil des ministres européen. Elle participe quotidiennement aux négociations qui se déroulent à Bruxelles et à Luxembourg et est chargée de défendre les positions françaises à la table du Conseil. Elle agit sous instructions du Premier Ministre La RPse également pour tâche de recueillir toutes les informations utiles et de les diffuser auprès des administrations nationales et des opérateurs français intéressés.

La RPse sont 137 agents dont 57 conseillers, diplomates de carrière, dont chacun prend en charge un dossier communautaire, placés sous l'autorité du représentant permanent, M.Pierre Sellal, lequel a le rang d'ambassadeur et de son adjoint, le représentant permanent adjoint, M.Christian Masset. Le Représentant permanent et le Représentant permanent adjoint participent chaque semaine avec leurs collaborateurs, aux réunions du COREPER, dédoublés en deux parties, qui ont chacune leur domaine de compétence et fonctionnent de manière parallèle. Ces réunions préparent les réunions des Conseils des ministres.

14 000 Français sont présents dans 140 organisations internationales et environ 3400 français sont en poste dans les institutions de l'UE.

La France est parmi les nations les plus présentes dans les institutions de l'Union européennes. Les Français en poste dans les institutions communautaires représentent le quart des Français en poste dans l'ensemble des organisations internationales. A la Commission européenne, la France est le troisième Etat membre le mieux représenté après la Belgique et l'Italie.Les actions du gouvernement en faveur de la présence française dans les Institutions communautaires s'inscrivent dans une politique plus globale de soutien à la présence de nos compatriotes dans l'ensemble des organisations internationales.

Le dispositif de suivi des personnels français en poste dans les institutions comprend trois étages. Le Cabinet du Premier Ministre qui définit les orientations, le SGCI qui, en liaison avec la RP organise régulièrement des réunions avec les ministères concernés au cours desquelles ceux ci donnent leurs avis sur l'intérêt stratégique des postes et la MFI(Mission des Fonctionnaires Internationaux du Ministère des Affaires étrangères) et la Direction de la coopération européenne qui font valoir l'analyse politique de la situation. De plus, la MFI assure la gestion des 630 fonctionnaires français détachés dans les organisations internationales en liaison avec leur administration d'origine.


I. Résumez le texte


II. Traduisez en français:

a) les mots

la construction

restaurer

garantir

susceptible

la prospérité

le socle

doter

l’adhésion

le traité

le membre

la création

l’élaboration


с) phrases

1.La politique étrangère de la France repose sur quelques principes fondamentaux : droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, respect des droits de l’Homme et des principes démocratiques, respect de l’État de droit et coopération entre les nations.

2.Dès 1945, la construction européenne se trouve au cœur de la politique étrangère française.

3.Dès lors, le général de Gaulle, les présidents Pompidou, Giscard d’Estaing, Mitterrand et Chirac ne cesseront d’œuvrer à la concrétisation et au développement de ce socle européen pour en faire une puissance économique et une enceinte politique respectée

4.Le défi actuel consiste donc, notamment, à doter l’Europe d’une véritable identité politique et monétaire et de la préparer, sur le plan institutionnel, à son élargissement aux nombreux États qui se sont portés candidats à l’adhésion.

5.La France a agi en ce sens tout au long de la Conférence intergouvernementale qui s’est conclue par le traité d’Amsterdam signé le 2 octobre 1997 ; elle a également obtenu de renforcer les dispositions communautaires dans les domaines social et de l’emploi.

6.Depuis le 1er janvier 1999, l’euro est devenu une monnaie à part entière pour les marchés financiers, les banques et les entreprises.

7.Aujourd’hui, à l’instar de ses partenaires européens de la zone euro, la France se prépare à la mise en circulation des pièces et billets libellés en euros au 1er janvier 2002, quatrième étape de la réalisation de l’Union économique monétaire (UEM).


III. Combinez

trouver une politique agricole commune

faire par d’importantes réformes politiques

organiser sa volonté

organiser au coeur de

affirmer une solidarité économique

être marquées une priorité 


IV.Trouvez les equivalents en russe

la Communauté européenne du charbon et de l’acier

la Communauté économique européenne

la politique agricole commune

le Conseil européen

le Système monétaire européen

la politique étrangère et de securite commune

le Conseil du ministres


V.Traduisez en français

a) les mots

сельское хозяйство, совет, область,правосудие, общий рынок, оборона, безопасность, приоритеты, реформа, солидарность,мир, опора, столб, голосовать, быть причиной , вести переговоры, расширение, конфликт.

b) phrases

1.Европейский Союз - интеграционная организация, главной целью которой служит построение “как можно более тесного союза европейских народов”

2.Членом Союза имеет право стать любое европейское государство, соблюдающее демократические принципы общественного строя: “принципы свободы, демократии, уважении прав человека и основных свобод, а также принцип правового государства

3.Европейский Союз основан на принципе верховенства закона и демократии

4.Страны-члены ЕС делегируют часть своего суверенитета единым институтам власти, представляющим интересы Союза как единого целого в вопросах, представляющих общеевропейский интерес

5.Европейская интеграция обеспечила стабильность, мир и экономическое процветание на протяжении последних пятидесяти лет.

6.Она помогла поднять уровень жизни, создать внутренний рынок, ввести единую общеевропейскую валюту - евро - и укрепить роль Союза в мире.


VI. Indiquez le genre des noms (M ou F)


construction, priorité, conflit, solidarité, stabilité, sécurité, prospérité, barrière, adhésion, traité, membre, création, élaboration, marchandise, élargissement, élection, rapprochement, progrès.


VIII. Traduisez ce texte en russe


L’avenir de L’Europe

La France est au cœur des transformations que l’Europe connaît aujourd’hui. L’ancien président français V. Giscard d’Estaing a dirigé les travaux de la Convention européenne chargée de la rédaction du projet de traité établissant la première Constitution européenne, présentée en juillet 2003. La Constitution européenne doit permettre de simplifier l’édifice institutionnel construit tout au long de plusieurs décennies de coopération européenne et de préserver son efficacité dans le cadre de l’élargissement de l’Union. Pour la France, plusieurs avancées sont particulièrement importantes: la création d’un président à plein temps du Conseil européen, le renforcement du Conseil et de la Commission, l’accroissement des pouvoirs du Parlement européen et des parlements nationaux, l’extension des droits des citoyens et de leur participation dans le fonctionnement des institutions. Elle donne également à l’Union les moyens de renforcer son action dans des domaines prioritaires pour les citoyens: la sécurité, l’économie, la solidarité, le développement durable. Elle favorise enfin, notamment par la mise en place d’une véritable PESC et la création d’un ministre européen des Affaires étrangères, l’affirmation de l’identité politique et des valeurs de l’Europe sur la scène internationale, objectif auquel la France est particulièrement attachée. Si le projet de Constitution est adopté par les gouvernements des États membres, la Constitution européenne remplacera les traités actuels, marquant ainsi une nouvelle étape historique dans le processus de construction européenne.


Les sujets pour la discussion (ou les essais)

1. La France et la Constitution Européenne.


Sujet complementaire pour la discussion.


Lisez le rapport de la délégation de l'Assemblée Nationale française pour l'Union Européenne ou elle s'alarme de la perte d'influence de la France dans l'Union Européenne et faites le commentaire ou écrivez l’essai sur le sujet suivant : Comment l’élargissment peut-il changer la place de la France dans L’UE


L'impact des élargissements de l'Union Européenne sur la place de la France

La France, avec cinq autre Etats, est un des pays à l'origine de l'Union Européenne.

Parmi les "pères fondateurs" de la construction européenne, les Français figurent en bonne place: les idées de Jean Monnet et de Robert Schuman ont largement façonné le fonctionnement de l'Europe communautaire des origines , ce qui a assuré à la France une influence politique importante. Cette influence s'exerce également dans le domaine administratif et linguistique.

Les élargissements successifs à de nouveaux pays, depuis 1973 , ont cependant mis à mal cette position. L'arrivée de nouveaux membres se traduit par une modification de la représentation au sein des institutions européennes . Pour la France, elle a notamment pour conséquences la réduction à un du nombre de commissaires dès novembre 2004 (actuellement, la France en compte deux), la modification des règles de vote au Conseil des ministres ou encore la réduction du nombre de députés alors que les pouvoirs du Parlement Européen ont été accrus au cours des différentes révisions des traités européens.

L'influence linguistique diminue également. Dans l'Europe des Six, le français était la langue officielle de trois pays (Belgique, France, Luxembourg), ce qui explique qu'il ait été majoritairement utilisé. La situation est différente aujourd'hui et tout en restant la deuxième langue la plus utilisée au sein des institutions, le français perd du terrain. Selon le rapport, le nombre de documents initialement rédigés en Français est passé, à la Commission, à 29% en 2002 (contre 40% en 1997). Au Conseil des ministres, les pourcentages sont respectivement, de 18% et 42%. Le dernier élargissement ne devrait pas arrêter mais certainement amplifier cette évolution. Ainsi, lors des concours ouverts dans le futurs membres pour intégrer la fonction européenne, l'anglais a été privilégié par les candidats.

Le déplacement géographique du centre de l'Europe conjugué à la diminution de l'utilisation du français se traduit également par une contestation récurrente du maintien de Strasbourg comme siège du Parlement Européen .

Mais peut-être la France serait-elle mieux placée pour redresser la situation si elle n'était pas souvent perçue, dans bien des domaines comme le " mauvais élève de l'Europe ".


Un manque d'engagement européen de la France

Régulièrement, la France est mise en cause pour manquement à son obligation de transposer les directives communautaires. Les rapports périodiques publiés par la Commission montrent que dans le domaine du marché intérieur, elle est lanterne rouge, avec l'Allemagne et la Belgique. Apparemment, les bonnes intentions affichées par les gouvernements successifs n'ont pas été suivies d'effet.

Après l'Italie, la France est également le pays qui fait l'objet du plus grand nombre de procédures d'infraction pour violation du droit communautaire (135 procédures pendantes fin 2003). Ainsi que le souligne le rapport parlementaire, la France et l'Italie totalisent à elles deux 28 % des procédures d'infraction (plus que le Danemark, la Finlande, la Suède, le Luxembourg, le Portugal, l'Irlande et les Pays-Bas réunis).

La violation du Pacte de stabilité est encore une illustration de la difficulté de la France à se conformer aux règles communautaires.

Quant à la présence et au travail des représentants français dans l'Union Européenne, le constat n'est guère plus glorieux: au Parlement européen, la France affiche un taux d'absence de 20 % aux sessions plénières, ce qui place au 14e rang des membres de l'Union à 15. Bien plus, les Français sont peu présents aux postes de responsabilités: vice-présidences du Parlement européen et questure de l'Assemblée, présidences et vice-présidences des commissions et délégations, rapporteurs. Comment dans ces conditions peuvent-ils se faire entendre? . Au Conseil des ministres, le taux d'absence est de 18,9 % en 2003 (15 absences sur 79 réunions des formations sectorielles du Conseil), ce qui confère à la France un autre peu enviable avant dernière place, au côté de l'Autriche et du Danemark. Si les ministres français sont assidus lorsque le Conseil examine des questions agricoles ou sociales, en revanche ils sont plus souvent absents lorsque le Conseil traite de textes relevant de la Justice et des affaires intérieures ou des Affaires économiques et financières, qui sont pourtant des domaines clés.


Une autre stratégie face à la " montée en puissance des enjeux européens "

Ce constat plutôt critique effectué , le rapport de l'Assemblée nationale se montre d'un optimisme mesuré sur la capacité de la France à mieux prendre en compte " la montée en puissance des enjeux européens ", observant : " le réveil a été tardif, mais il est bien réel ".

Les voies d'un renouveau passent par une meilleure compréhension d'autres cultures. Est cité l'exemple du lobbying, qui, parfaitement admis dans les pays anglo-saxons, est suspect en France. Or la pratique du lobbying est officialisée à Bruxelles où les institutions européennes ont l'habitude de solliciter et de confronter l'avis des différents groupes d'intérêt sur les propositions de législations, sur les politiques communautaires et leur mise en œuvre, etc... Le rapport préconise de renforcer la présence française auprès des institutions européennes, qu'il s'agisse des entreprises, des syndicats, des collectivités territoriales, des journalistes, etc…

Sur le plan interne, les affaires européennes doivent sortir de la marginalisation, ce qui passe, notamment, par un renforcement de l'autorité du ministre des affaires européennes, par une association plus grande du Parlement, par une meilleure information réciproque de l'administration française et des députés français au Parlement Européen.

A quelques semaines des élections européennes, le rapport de la délégation parlementaire apparaît comme une salutaire mise au point. Sera-t-il entendu ?

  1   2   3   4   5   6

Похожие:

Нижний Новгород 2008 iconСборник статей по материалам Всероссийской научной конференции. 14-15 ноября 2008 г. Нижний Новгород / под ред. Н. М. Фортунатова. Нижний Новгород: Изд-во , 2008 с. Редакционная коллегия
Жизнь провинции как феномен духовности: Сборник статей по материалам Всероссийской научной конференции. 14-15 ноября 2008 г. Нижний...
Нижний Новгород 2008 icon603093: Нижний Новгород, ул. Деловая, 8 тел. (831) 415-39-82, тел/факс: (831) 432-81-60; 432-15-39; инн: 5260074606 кпп526001001, Р/счет: 40702810406000004949 Кор/счет: 30101810400000000815, бик: 042202815 Банк: фкб москоммерцбанк (оао) г. Нижний Новгород, г. Нижний Новгород
Нижний Новгород, ул. Деловая, 8 тел. (831) 415-39-82, тел/факс: (831) 432-81-60; 432-15-39
Нижний Новгород 2008 iconРегиональный центр содействия трудоустройству выпускников молодёжь на современном рынке труда сборник
Нижний Новгород. Выпуск / Ред. В. В. Лебедев. ― Нижний Новгород: ннгу, 2011 г. ― с. 181
Нижний Новгород 2008 iconМонография нижний Новгород 2011 удк 658. 3
Морозова Г. А., доктор экономических наук, профессор, зав кафедрой Волго-Вятской академии гос службы (г. Нижний Новгород)
Нижний Новгород 2008 icon11 класс Авторы А. Ф. Беленов, П. М. Савкин Нижний Новгород, 2004
Учебные пособия, методические указания, лабораторные работы по физике. 11 кл. – Нижний Новгород, лицей 40, 2004
Нижний Новгород 2008 iconСборник статей по материалам Всероссийской научной конференции с международным участием. 11-13 ноября 2010 г. Нижний Новгород. Нижний Новгород: Изд-во , 2011. с. Редакционная коллегия
Жизнь провинции как феномен духовности: Сборник статей по материалам Всероссийской научной конференции с международным участием....
Нижний Новгород 2008 icon603093: Нижний Новгород, ул. Деловая, 8 тел. (831) 415-39-82, тел/факс: (831) 432-81-60; 432-15-39; инн: 5260074606/526001001, Р/счет: 40702810406000004949 Кор/счет: 30101810400000000815, бик: 042202815 Банк: фкб москоммерцбанк (оао) г. Н. Новгород, г. Нижний Новгород
Нижний Новгород, ул. Деловая, 8 тел. (831) 415-39-82, тел/факс: (831) 432-81-60; 432-15-39
Нижний Новгород 2008 iconСборник статей по материалам Всероссийской научной конференции. 12-14 ноября 2009 г. Нижний Новгород
Жизнь провинции как феномен духовности: Сборник статей по материалам Всероссийской научной конференции. 12-14 ноября 2009 г. Нижний...
Нижний Новгород 2008 iconУчебный курс Нижний Новгород 2003 удк 69. 003. 121: 519. 6 Ббк 65. 9 (2) 32 5 к о. П. Коробейников, Д. В. Хавин, В. В. Ноздрин Экономика предприятия. Учебное пособие. Нижний Новгород, 2003. с. В учебном пособии «Экономика предприятий»
О. П. Коробейников, Д. В. Хавин, В. В. Ноздрин Экономика предприятия. Учебное пособие. Нижний Новгород, 2003. – с
Нижний Новгород 2008 iconТ. A. Бойцова, Л. E. Кондаурова, A. В. Соснин
Учебно-методическое пособие рекомендовано к изданию кафедрой иностранных языков ниу вшэ – Нижний Новгород и одобрено учебно-методическим...
Разместите кнопку на своём сайте:
Библиотека


База данных защищена авторским правом ©lib.znate.ru 2014
обратиться к администрации
Библиотека
Главная страница